Les travaux de rénovation urbaine

 

 

Seine-Saint-Denis habitat, acteur majeur de la rénovation urbaine en Seine-Saint-Denis

Seine-Saint-Denis habitat est engagé dans 15 projets de rénovation urbaine (soit 12 694 logements concernés) représentant près de 50% de son patrimoine. 

L’amélioration des conditions de vie des habitants est au cœur de ces projets qui prévoient une lourde requalification des quartiers. 

Sont programmés des travaux considérables de réhabilitation, de démolition, de construction, de résidentialisation mais aussi la recomposition des espaces publics menée conjointement avec les villes en Seine-Saint-Denis. 

Pour ce faire, Seine-Saint-Denis habitat mène une démarche globale, qu’il construit en partenariat avec le Département de la Seine-Saint-Denis, les Villes, les Communautés d’Agglomération ainsi que de nombreux acteurs locaux. 

Remonter 

 

Les projets de rénovation urbaine en chiffres

Seine-Saint-Denis habitat prévoit de réaliser :

  • 1 689 constructions,
  • 9 369 réhabilitations et / ou résidentialisations,
  • 1 636 démolitions. 

553 millions d’euros sont consacrés aux 15 projets de renouvellement urbain : 

L’effort en matière d’investissement se répartit de la manière suivante :  

  • 46% pour les constructions,
  • 44% pour les réhabilitations/résidentialisations,

  

  • 10% pour les démolitions.
  • constructions : 255 millions d'euros
  • réhabilitations/résidentialisations :

 245 millions d'euros 

  • démolitios : 53 millions d'euros

Remonter 

 

Seine-Saint-Denis habitat est engagé dans 15 projets de rénovation urbaine avec l’ANRU :

  • Neuilly-sur-Marne, Cité des Fauvettes
  • Le Blanc-Mesnil, Centre-ville
  • Pierrefitte, Quartier des Poètes
  • Montfermeil, Quartier des Bosquets
  • Stains, la Cité-jardins
  • Stains, le Clos Saint-Lazare
  • Epinay-sur-Seine, Ilot Gendarmerie
  • Pantin, Cité du Pont-de-Pierre
  • La Courneuve, les 4 000 - Quartier Ouest
  • Pavillons-sous-Bois, Cité de la Poudrette
  • Drancy, Cité de la Muette
  • Les Lilas, Quartier des Sentes
  • Villetaneuse, Projet universitaire et urbain (cité Allende) et quartiers Nord
  • Bobigny, l'Abreuvoir
  • Bondy, Quartier de la Noue Caillet

Voir tous les Projets de renouvellement urbain sur la carte interactive. 

Remonter 

 

Les dispositifs d’accompagnement de la rénovation urbaine

L’insertion professionnelle : un chantier = des emplois

Les clauses d’insertion professionnelles, intégrées dans les marchés que l'Office signe avec les entreprises, imposent qu’au moins 8% des heures travaillées sur un chantier soient consacrées aux habitants.   

Soufiane, 31 ans, témoigne : « Grâce à l’insertion professionnelle, j’ai trouvé un emploi en CDI. Cela faisait des années que je cherchais un travail ! Aujourd’hui, j’ai un emploi stable et on me propose même des perspectives d’évolution. » 

Le relogement, une préoccupation centrale

Grâce à une maîtrise d’œuvre sociale interne, l'Office bénéficie d’un véritable savoir-faire en matière de relogement. 5 agents s’y consacrent à plein temps et suivent individuellement des familles aux revenus modestes. Ils connaissent ainsi parfaitement leurs besoins et entretiennent avec elles une relation de confiance. 

Les chargés de relogement sont alors en mesure de proposer aux familles un projet en parfaite adéquation avec leurs attentes. 

Information et concertation : au plus proche des locataires

Centrale aux projets de rénovation urbaine, la concertation constitue des temps forts de rencontre et d’échange avec les locataires.  

Réunions publiques, groupes de travail, visites de logements sociaux témoins, permanences individuelles… tout au long des projets les locataires sont sollicités, informés et concertés.  

Le but : que les locataires adhèrent et participent à la reconstruction de leur quartier. 

L'information au quotidien

Seine-Saint-Denis habitat communique régulièrement auprès de ses locataires afin de leur apporter toutes les informations dont ils ont besoin. Le site internet de l'Office a reçu près de 70 000 visites par an depuis sa création.  

La diffusion de lettres d'information, le journal des locataires, l'affichage dans les halls et la diffusion de support spécifiques lors des travaux garantissent aux locataires une information de qualité. En 2012, c'est environ 150 supports de communication qui ont été réalisés dont environ 100 concernait les opérations de démolition-construction ou de réhabilitation. 

Des moyens innovants de communication sont aussi testés. En 2012, l'Office a généralisé à tous les locataires la communication par SMS. Dés qu'un problème technique (panne d'ascenseur, coupure d'eau, de gaz, d'électricité...) ou qu'un évènement (réunion publique, désinsectisation...) se produit, les locataires sont directement informés sur leur téléphone mobile. Ce procédé permet une information des locataires en temps réel et de manière ciblée puisque l'envoi des SMS est géolocalisé jusqu'à la cage d'escalier. 

La concertation dans les cités 

L'Office compte sur son patrimoine 43 amicales de locataires avec qui les Délégations entretiennent des relations régulières. Tranquillité, contrôle des charges, entretien techniques de la cité, hygiène et propreté... les sujets d'échanges sont nombreux. 

L'Office dispose aussi d'un Conseil de Concertation Locative (CCL) qui compte 3 représentants de chaque association nationale représentative et des associations ayant obtenu plus de 10 % des suffrages lors des dernières élections de locataires. Les associations membres du CCL sont la CNL, la CLCV, la CGL et l'AFOC.  

  

L'information et la concertation sur les chantiers

Chaque année, Seine-Saint-Denis habitat organise plus de 100 réunions de concertation concernant les opérations de démolition - construction ou de réhabilitation. Plus qu'une simple concertation, ces rencontres permettent aux locataires de participer activement à la construction des projets prévus dans leur quartier. Lors du diagnostic, avant de définir un programme de travaux, l'Office réunit les locataires afin de prendre connaissance de leurs attentes et besoins. Lors de la mise en oeuvre du projet, l'Office rencontre régulièrement les locataires en présence de l'architecte, des partenaires locaux, etc... et présente le projet dans ses différentes étapes d'avancement. Avant de lancer les travaux, une consultation permettant aux locataires de se prononcer sur le projet est organisée. Au préalable, ils peuvent rencontrer un agent de l'Office lors de permanences et d'entretiens individuels. Ensemble, ils dressent un bilan personnalisé de la situation du locataire (impact des travaux sur sa situation, estimation des droits APL...).  

  

  

  

Remonter