15 février 2019

Ascenseurs : un dispositif innovant expérimenté par Seine-Saint-Denis habitat sous l’impulsion du collectif "Plus sans ascenseurs" au Pré Saint-Gervais

Le 20 février 2019, à la cité Gabriel Péri, Stéphane Troussel, président de Seine-Saint-Denis habitat, organise avec le collectif "Plus sans ascenseurs", et en présence de Laurent Baron, maire du Pré Saint-Gervais, une démonstration d’un dispositif de monte-personnes électrique. L’objectif : assurer, en cas de pannes d’ascenseurs, un service de "mobilité verticale" pour les habitants, notamment pour les personnes âgées ou en situation de mobilité réduite.

  • Le patrimoine de Seine-Saint-Denis habitat, composé de 32 000 logements, compte 516 ascenseurs et monte-charges dans l’ensemble de son parc. Depuis 2006, afin d’améliorer la qualité de service rendu à ses locataires, l’Office a fait évoluer sa stratégie et ses moyens financiers en matière de rénovation et d’entretien de son parc d’ascenseurs. Ce nouveau cahier des charges visait deux objectifs : mettre en place du matériel plus robuste que les matériels standards proposés par les principaux ascensoristes et permettre un dépannage plus simple du fait de la disponibilité des pièces détachées n’étant pas l’exclusivité d’une marque. Au total, l’Office a investi 27,4 millions d’euros depuis 2006 dans la rénovation de ses ascenseurs (hors entretien et réparation des pannes).
    Malgré cette politique volontariste, certaines pannes d’ascenseurs sont à déplorer. Soucieux de préserver un quotidien apaisé, l’Office tente de réduire ces pannes, de les réparer au plus vite mais également de trouver des solutions alternatives pour diminuer l’effet ressenti par les locataires (mise en place de services de portage par exemple).

    C’est dans ce contexte que le collectif "Plus sans ascenseurs", investi depuis 2016 sur les problématiques de mobilité verticale, s’est rapproché de Seine-Saint-Denis habitat pour rechercher des solutions durables afin de diminuer le nombre de pannes et également proposer une solution alternative de monte-personnes, destiné notamment aux personnes âgées ou porteuses de handicap moteur mais ouvert à tous.


    Forts de l’enjeu commun du bien-être des locataires, le collectif "Plus sans ascenseurs" et Seine-Saint-Denis habitat ont décidé de s’engager à travers la signature d’une convention portant sur :

    • L’expérimentation d’un équipement de type monte-escaliers électrique avec batteries, équipé d'une assise repliable et de poignées télescopiques, permettant de progresser marche par marche et d’un service d’accompagnement associé ;
    • L’évaluation des résultats de cette expérimentation pour envisager les suites à donner.

    Pour Fouad Ben Ahmed, fondateur du collectif "Plus sans ascenseurs" : "Cette expérimentation est aujourd’hui la suite de notre engagement et le début d’une réponse technique et humaine, pour les habitants du logement social qui ne seront plus prisonniers de ces pannes d’ascenseurs lorsque qu’elles sont récurrentes. Je suis heureux que Seine-Saint-Denis habitat, malgré les réductions des dotations publiques, se mobilise et s’engage dans cette voie."

    Pour Stéphane Troussel, président de Seine-Saint-Denis habitat : "Je suis fier d’avoir accepté que Seine-Saint-Denis habitat soit le premier bailleur à expérimenter un nouveau service de mobilité verticale. Nous poursuivons nos objectifs d'amélioration continue de la qualité de service rendu aux locataires, en développant des partenariats et des projets innovants."

    Pour Laurent Baron, maire du Pré Saint-Gervais : "Notre ville se tiendra toujours aux côtés de ceux qui luttent pour que les inégalités économiques ne soient pas le prétexte à une inégalité de droits. Les locataires du parc social de notre ville ont le droit à un logement décent et des services publics de qualité et c’est mon combat en tant que Maire du Pré Saint-Gervais."

     

Télécharger