01 avril 2018

La Seine-Saint-Denis veut les moyens financiers pour réussir la rénovation urbaine

L’Office est engagé avec les collectivités locales dans 15 projets dans le cadre du Nouveau Plan National de Renouvellement Urbain (NPNRU). Piloté par l’Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain (ANRU) pour le compte de l’Etat, il a pour objectif de repenser le fonctionnement urbain des quartiers concernés. Il représente pour l’Office un investissement considérable estimé à 596 millions d’euros jusqu’en 2027.

  • Malgré notre volonté de réussir et l’urgence à transformer la vie dans les quartiers, le financement du NPNRU n’est toujours pas assuré pour deux raisons principales :

    • L’instauration en 2018 de la Réduction de Loyer de Solidarité (RLS) pour compenser la baisse des APL perçues par les locataires qui réduit dès cette année nos capacités d’investissement ;
    • Le désengagement de l’ANRU contraignant les organismes Hlm à augmenter de 55% à 74% leur participation financière à chaque projet.

    Il manque ainsi 152 millions d’euros à Seine-Saint-Denis habitat pour assurer le financement du NPNRU.

    Seine-Saint-Denis habitat demande à l’ANRU un financement exceptionnel des projets pour notre département. À territoire exceptionnel, financements exceptionnels. C’est une nécessité pour réussir la rénovation urbaine en Seine-Saint-Denis et transformer le quotidien de nombreux locataires.

     

    Repères du NPNRU :

    • 15 quartiers
    • 1 768 démolitions
    • 1 813 reconstructions
    • 4 149 réhabilitations
    • 5 312 résidentialisations
    • 596 millions d'euros d'investissement