17 mars 2020

L’Office se mobilise pour les droits des femmes

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Seine-Saint-Denis habitat a invité ses collaboratrices et locataires à un café-débat à la Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis (MC93) à Bobigny le 9 mars 2020. Le thème portait cette année sur la prise de parole des femmes dans l’espace public.

  • Cultiver le droit à la ville

    L’Office a invité Dominique Poggi, sociologue et fondatrice de l’association À places égales, qui a organisé plus de 30 marches exploratoires dans toute la France. L’objectif de ces marches urbaines est de mieux faire vivre le droit à la ville pour les femmes avec une libre circulation en toute sécurité et en toute tranquillité pour tout type d’activité. Car les femmes souffrent encore de nombreuses entraves : elles ne se déplacent pas de la même façon, n’utilisent pas les mêmes lieux, n’ont pas les mêmes rôles et ne sont pas exposées aux mêmes difficultés.

    • L'intervention de Dominique Poggi en images :

    Parfait exemple de démarche participative, les marches exploratoires permettent aux femmes d’apporter un regard critique et constructif sur l’aménagement urbain, de favoriser leur réappropriation des espaces publics et de stimuler la participation réelle des habitantes. Le croisement des savoirs est au cœur de ce projet, qui vise à partager le vécu des femmes avec les décideurs et partenaires locaux. Une sensibilisation à la prise de parole en public est également prévue pour présenter le diagnostic et les recommandations en présence des décideurs.

    Au-delà des mots, Seine-Saint-Denis habitat se mobilise pour agir concrètement en faveur des femmes dans l’espace public. Après avoir donné la parole à Corinne Luxembourg, géographe engagée pour développer la place des femmes dans l’espace public, l’Office va lancer une expérimentation à Épinay-sur-Seine, dans le cadre d’un plan de rénovation urbaine du quartier d’Orgemont. La démarche de concertation est encadrée par une équipe de chercheur·e·s en géographie et urbanisme, s’appuyant notamment sur des pratiques artistiques.

     

    Promouvoir le droit à la parole pour tout·e·s

    Quatre étudiantes membres d'Eloquentia Saint-Denis ont également pris la parole durant cet événement. L’association anime un programme de formation à la prise de parole et d’expression publique. Les intervenantes se sont prêtées à l'exercice de la controverse pour nourrir la réflexion collective avec deux joutes oratoires abordant le thème de cette année, la parole des femmes dans l’espace public :

    • La parole des femmes porte-t-elle moins que celle des hommes ?
    • Peut-on protester en chuchotant ?

    Et parce que l’Office se mobilise pour l’égalité entre les femmes et les hommes, Seine-Saint-Denis habitat va s’engager pour une communication sans stéréotype de sexe en lien avec le Haut Conseil à l’Égalité (HEC). Une démarche inédite pour un bailleur social, qui illustre les valeurs défendues par l’Office en contribuant à promouvoir une société d’égalité.