06 février 2020

Tout savoir sur le projet de renouvellement urbain de l'Abreuvoir à Bobigny

Conçue par l’architecte Emile Aillaud et construite dans les années 1950, la cité de l’Abreuvoir-Edouard Vaillant labellisée Architecture Contemporaine Remarquable, située à l’est de Bobigny et à proximité de Drancy et Bondy, va connaître un profond changement grâce à un programme de renouvellement urbain piloté par Est Ensemble dans le cadre du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Seine-Saint-Denis habitat est très fortement mobilisé dans cet ambitieux projet qui touche 1509 logements de son parc.

  • Les objectifs du projet urbain du quartier

    • Porter une opération ambitieuse permettant le renouveau du quartier pour ses habitants actuels et futurs
    • Mettre en valeur les espaces verts et s’appuyer sur la qualité paysagère du mail pour encourager de nouveaux usages et renforcer le rayonnement du quartier
    • Réduire les nuisances vécues par les habitants, qui sont liées aux dysfonctionnements
    • Désenclaver le quartier et créer de nouvelles circulations
    • Créer un pôle commercial attractif

    Seine-Saint-Denis habitat est partie prenante de cet ambitieux projet de renouvellement urbain, et cela se traduit par la rénovation complète de la majorité des bâtiments et la démolition de certains afin de changer durablement le cadre de vie des habitants.

     

    Un projet ambitieux, au service des locataires

    Seine-Saint-Denis habitat est pleinement engagé dans la réussite de ce projet de renouvellement urbain qui passe par un programme de démolition d’environ 300 logements et leur reconstitution en logements neufs, un ambitieux programme de réhabilitation et de restructuration des autres logements et enfin un travail sur les espaces extérieurs pour profiter pleinement du magnifique parc central. Pour l’Office, il s’agit d’un investissement global de 170 millions d’euros.
    Dans le cadre de cette réhabilitation, Seine-Saint-Denis habitat investit plus de 70 000 euros par logement en moyenne afin de répondre aux attentes des habitants et de viser le label « Bâtiment Basse Consommation » pour améliorer le confort de l’ensemble des logements et d’assurer une maîtrise des charges pour les locataires.

    Le projet de Seine-Saint-Denis habitat en chiffres :

    • 298 logements démolis (pour un montant prévisionnel d’environ 15 M€)
    • 1 211 logements réhabilités et restructurés (montant prévisionnel environ 85 M€) : 769 logements réhabilités BBC, 248 logements réhabilités BBC avec restructuration des pièces humides, 194 logements mobilisés pour être restructurés et finalement avoir 145 logements avec changement de typologie après travaux.
    • 1 162 logements concernés par des travaux sur les espaces extérieurs et espaces verts (montant prévisionnel d’environ 10 M€)
    • 347 logements reconstitués (constructions neuves)
    • 170 millions d’euros investis au total pour le projet
    • 70 000 euros : coût moyen d’investissement par logement, contre 35 000 à 40 000 euros pour une réhabilitation classique dans le cadre de l’ANRU


    Un projet élaboré de façon concertée

    Depuis 2017, des réunions, rencontres et ateliers ont été organisés aux différentes étapes de l’élaboration du projet afin qu’il se base sur un diagnostic partagé, des orientations hiérarchisées, le choix d’un scénario débattu. Les propositions des habitants et usagers sont venues enrichir le projet.
    Après un an et demi de travail, un point d’étape a été présenté le 17 janvier 2019, lors d’une nouvelle réunion publique. Par ailleurs, l’Office élabore ce projet de manière concertée. Trois ateliers de concertation ont été organisés en janvier et février 2019 pour échanger avec les habitants. D’autres réunions avec les habitants et le vote de l’approbation des réhabilitations auront lieu en amont du démarrage des travaux (prévu au 2ème semestre 2020).
    L’ouverture au premier semestre 2020 de la Maison des projets sera l’occasion de continuer à échanger plus régulièrement avec les locataires sur tous les aspects du projet.

     

    Des logements entièrement réhabilités

    La réhabilitation ambitieuse Label BBC « Bâtiment Basse Consommation » pour l’ensemble des logements portera sur :

    Le clos couvert
    • Réfection complète et isolation : façades (dont reprise des balcons), toitures, fenêtres et volets

    Les parties communes
    • Requalification des halls et cages d’escaliers
    • Requalification des accès aux immeubles

    L'amélioration du confort thermique :
    • Chauffage :
    o Raccordement au réseau de chaleur urbain (géothermie)
    o Remplacement des colonnes chauffage corrodées

    • Eau chaude sanitaire :
    o Remplacement des chauffe-bains gaz individuels
    o A l’étude, raccordement à la géothermie

    Le traitement de l’humidité :
    • Amélioration de la ventilation dans les logements
    • Assainissement des sous-sols
    • Modification du positionnement des évacuations d’eaux pluviales pour certains bâtiments

    Le confort du logement et les mises aux normes techniques
    • Réfection complète des pièces humides : remplacement des appareils sanitaires (évier, baignoire/douche, lavabo, wc), réfection des peintures, sols et faïences, modification des WC (seulement dans les bâtiments qui le nécessitent)
    • Mise en conformité électrique du logement
    • Remplacement des portes palières
    • Remplacement des chutes d’eaux usées
    • Remplacement des robinets gaz en cuisine + création d’une vanne de barrage gaz (sous réserve de l'issue favorable de la concertation locataire pour le maintien du gaz dans les logements)

     

    L’accompagnement des locataires

    Durant la phase des travaux, Seine-Saint-Denis habitat mobilisera une équipe dédiée composée de deux chargés de relogement, d’une conseillère sociale et d’un cadre afin d’accompagner d’une part les familles à reloger et d’autre part celles concernées par les travaux de réhabilitation. Des permanences seront organisées au sein de la Maison des projets afin de répondre aux questions des locataires.
    Concernant les ménages à reloger, les souhaits de relogement seront recueillis par le chargé de relogement lors d’un entretien pré-relogement individuel et confidentiel. Le déménagement et les frais afférents seront pris en charge par Seine-Saint-Denis habitat. L’équipe s’attachera à améliorer les conditions de logement grâce au relogement en tenant compte notamment des problématiques de santé.
    Le logement proposé à chaque ménage correspondra à la situation de la famille : composition familiale, ressources, problèmes de mobilité. L’ensemble du patrimoine départemental de Seine-Saint-Denis sera mobilisé afin de répondre au mieux aux souhaits des locataires.
    Notre conseillère sociale suivra les ménages les plus fragiles afin de favoriser une bonne intégration dans le nouveau logement. Une attention particulière sera portée envers les personnes âgées et les situations d’endettement.

    Les ménages concernés par les réhabilitations seront également accompagnés. Des logements de courtoisie seront mis à disposition des locataires afin d’offrir des espaces préservés des nuisances en journée.

     

    Dates clés

    - Septembre 2017 : début du projet
    - 1er semestre 2019 : démarrage des enquêtes sociales en vue des 580 relogements estimés
    - Fin mai 2019 : dépôt du dossier à l’ANRU
    - Novembre 2019 : Comité d’engagement de l’ANRU

    Calendrier prévisionnel

    - Premier semestre 2020 : signature convention ANRU et charte locale de relogement
    - Premier semestre 2020 : ouverture de la Maison des projets
    - Premier semestre 2020 : début des relogements
    - Premier semestre 2021 : démarrage d’une première tranche de travaux de démolition
    - Premier semestre 2021 : démarrage d’une première tranche de travaux de réhabilitation